Pinel

Loi Pinel : un moyen légal qui permet de rentabiliser votre investissement immobilier

Pour rappel, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation entré en vigueur le 1er janvier 2015 et prend le relais de la loi Duflot. Elle a été élaborée dans le but de relancer l’économie de la métropole et des départements d’outre-mer grâce à l’investissement immobilier locatif. Depuis septembre 2014, sa date de mise en place, ce texte a conquis des milliers de contribuables, car il leur permet de réduire leur impôt sur le revenu. Malgré cet avantage, il existe quelques pièges à éviter.

Les raisons qui poussent les Français à investir en Pinel

En 2014, le taux des prélèvements obligatoires en France était à raison de 45,2 %. Ce qui fait de lui le deuxième État européen où les particuliers sont les plus taxés. Par conséquent, par crainte d’être poursuivis par le fisc local, les Français décident d’investir hors du territoire. Or, cela a une répercussion négative sur l’économie du pays. En prenant compte de cette situation, le gouvernement français a mis en place le dispositif de défiscalisation Pinel qui permet d’alléger les charges fiscales sur les investisseurs immobiliers locatifs par exemple.

L’objectif premier de la loi Pinel est de diminuer à l’ordre de 12 %, 18 % ou 21 % les impôts sur le revenu. Cette législation donne également aux particuliers la possibilité de posséder un patrimoine immobilier qui pourra être valorisé à la revente et léguer à leurs héritiers. Enfin, elle autorise à louer à un descendant ou ascendant.

Lesfacteurs de blocage dans un investissement Pinel

Sur papier, la défiscalisation Pinel est séduisante, mais en réalité elle apparaît plus contrastée. Avant de vous lancer dans un projet Pinel, il faut bien faire attention à l’emplacement du bien immobilier pour garantir un investissement rentable. Privilégiez plutôt les zones éligibles par le dispositif où la tension du marché locatif est tendue. Les indicateurs suivants vous aideront à trouver ces secteurs : taux de vacances des logements, évolution démographique de la commune et nombre de logements construits ou de mises en chantiers les années précédentes. Vous pouvez, entre autres, acheter un appartement ou une maison à Paris ou dans les communes de la petite couronne parisienne. Investir dans les agglomérations de l’Île-de-France, en Côte d’Azur, à Lille, à Lyon, à Marseille, à Montpellier, dans le Genevois français, dans les villes ayant plus de 250 000 habitants ou dans certaines communes considérées comme chères telles que La Rochelle, Bayonne et Cluses pourrait également être intéressant.

La loi Pinel fixe aussi un plafond pour les loyers. Vous ne pouvez donc pas dépasser un certain seuil pour bénéficier des avantages fiscaux susmentionnés. C’est 16,83 euros par mois en zone A bis, 12,50 euros mensuels en zone A, et 10,07 euros par mois en zone B1.La question est : « En tant que propriétaire, trouvez-vous ces tarifs intéressantspour rentabiliser votre investissement ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s